nourriture

D'abord savourer, puis souffrir

Une pomme de terre est une pomme de terre. Pourtant, selon la façon dont elle est préparée, elle a un effet totalement différent selon les personnes. En cas de brûlures d’estomac, il convient de faire attention aux points suivants.

D'abord savourer, puis souffrir

Bettina boit volontiers un Campari Soda de temps en temps après une longue journée de travail. Aujourd’hui, elle a prévu de dîner avec Marc. Avant que le serveur apporte les entrées, Bettina a déjà savouré un bon verre. Lorsque la nourriture est délicieuse, la jeune avocate n'aime pas se retenir. Elle ne dit pas non lorsque le serveur, lors du deuxième service de pommes frites, lui demande si elle en veut un peu plus. Et elle prend un petit verre de vin pour accompagner. La crème brûlée fait office de conclusion, exactement comme le Caffè corretto. Bettina savoure au maximum cette soirée avec Marc. Durant la nuit, elle est toutefois dérangée par une sensation de brûlure dans le thorax.

Les brûlures d’estomac ont souvent également un lien avec une certaine démesure, lorsqu’il s'agit de boire et de manger. Ceux qui prennent de grands repas riches en graisse, en particulier le soir, ont tendance à présenter des épisodes de reflux. Ce sont tout particulièrement les aliments sur-stimulant la production d'acide gastrique qui doivent être consommés avec mesure. Outre la nourriture grasse, il s'agit en notamment de l’alcool, du café et des sodas. Ils peuvent tous conduire à la détente du sphincter inférieur de l'œsophage. Si celui-ci ne se ferme plus correctement, l'acide gastrique peut remonter dans l'œsophage. Là, le suc agressif peut irriter la muqueuse sensible et être responsable de brûlures désagréables.

Le GERD est une maladie

Afin de lutter contre elle, il est recommandé d'adopter une alimentation équilibrée et, surtout le soir, modérée. Cela peut déjà aider à soulager les brûlures d’estomac ou au moins à réduire le besoin en médicaments.

Dans quelques cas, le traitement médicamenteux est toutefois inévitable. Environ 10 pour cent de la population suisse souffre d’une maladie de reflux. Dans le cercle des professionnels, on parle alors de reflux gastro-œsophagien pathologique, mieux connu par son abréviation anglaise GERD.

Préparations sans ordonnance contre les brûlures d’estomac modérées

Selon la sévérité des symptômes, les personnes concernées sont le plus souvent traitées soit avec des antacides, soit avec des agents inhibiteurs d'acide. Les brûlures d’estomac modérées sont souvent bien contrôlées par des préparations sans ordonnance en automédication. Toutefois, si les symptômes ne diminuent pas après deux semaines, il convient de consulter un généraliste pour une évaluation précise.

Application Reflux Tracker
Tracez vos troubles et consultez un médecin

Si les troubles ne disparaissent pas après deux semaines, il convient de consulter un médecin. Pour une évaluation plus précise, vous pouvez auparavant analyser vos troubles avec l'application Reflux Tracker.