Lorsque les brûlures d’estomac relèvent du médecin
Les brûlures d’estomac occasionnelles survenant après un dîner abondant ne posent souvent aucun problème. Si les troubles ne disparaissent pas au bout de deux semaines ou si un GERD est suspecté, il convient de consulter le médecin généraliste pour une évaluation plus précise.

Vous souffrez de brûlures d’estomac et vous n’y pouvez rien

Les mauvaises habitudes alimentaires et de vie ne sont pas toujours responsables de la survenue des brûlures d’estomac. Environ 10 pour cent de la population souffre d’un reflux gastro-œsophagien pathologique. Cela signifie que pour ces personnes, les brûlures d’estomac sont une maladie. De nombreuses personnes concernées n’en ont pas conscience et omettent de consulter un médecin. Et dans ce cas, le reflux gastro-œsophagien pathologique - mieux connu par l'abréviation anglaise GERD - peut conduire à des complications à long terme.

En savoir plus sur le diagnostic de GERD

Consultez un médecin si l’un de ces cas s'applique à vous!

  • Vous souffrez de brûlures d’estomac plusieurs fois par semaine et les troubles ne disparaissent pas au bout d’une à deux semaines.
  • Les symptômes surviennent également la nuit.
  • Vous avez des brûlures d’estomac accompagnées de troubles supplémentaires comme des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen (surtout au niveau de l’estomac), des vomissements, des problèmes de déglutition, une sensation de ballonnement, de la fièvre ou une perte de poids involontaire.
  • Vous avez le sentiment qu’il pourrait s'agir de GERD.

Comme alternative à une visite chez le médecin, vous avez également la possibilité d’avoir recours à un conseil téléphonique ou à une téléconsultation, par exemple via eedoctors, le premier cabinet médical virtuel pour les smartphones. La plupart des assurances proposent également un premier conseil médical par téléphone ou le remboursent. Cela vous permet de recevoir un conseil à l’heure que vous préférez et où que vous soyez (ou presque).

Ici, vous en apprendrez plus sur les eedoctors

Quand chez le médecin

Voici comment le médecin procède à l'évaluation

Le médecin se penche sur les symptômes cliniques, les antécédents du patient et la réponse aux médicaments. La difficulté, lors du diagnostic de reflux gastro-œsophagien, est que la maladie peut parfois survenir sans aucun symptôme.

L’une des premières étapes vers une meilleure évaluation d’un reflux persistant est la gastroscopie. La présence de la maladie est démontrée si l’on constate une inflammation ou une transformation de la muqueuse à la surface de l'œsophage. La pH-métrie offre une autre possibilité de diagnostic. Elle consiste à mesurer l'acide présent dans l'œsophage pendant 24 heures.

Quand la réalisation d’une gastroscopie est-elle nécessaire?

Ce n’est qu’en pratiquant une gastroscopie qu'il est possible d’exclure ou de reconnaître une maladie de l'œsophage ou de l’estomac. Celle-ci est recommandée lorsque, après avoir pris des médicaments pendant deux semaines, vous avez toujours des symptômes de reflux ou lorsque ces troubles sont accompagnés de signes d'alarmes comme de la fièvre, des troubles de la déglutition, une anémie ou une perte de poids. Les personnes concernées à partir de 50 ans doivent envisager une gastroscopie même si aucun autre symptôme n'accompagne le reflux gastro-œsophagien.