Une femme-médecin attentive, aux cheveux gris et courts, durant un entretien avec une patiente.

Lorsque les brûlures d’estomac sont du
ressort du médecin

Les brûlures d’estomac occasionnelles survenant après un dîner abondant ne posent souvent aucun problème. Lorsque les troubles ne disparaissent pas au bout de deux semaines ou si un GERD est suspecté, il convient de consulter le médecin pour un examen plus approfondi.

Vous avez des brûlures d’estomac sans votre influence

Les mauvaises coutumes alimentaires et de mode de vie ne sont pas toujours responsables des brûlures fréquentes d’estomac. Environ 10% de la population souffre d’un reflux pathologique. Cela signifie que les brûlures d’estomac sont une maladie chez ces personnes. Nombre de ces personnes n’en ont pas conscience et omettent de consulter un médecin. Dans ces cas, le reflux gastro-œsophagien pathologique - mieux connu par son abréviation anglaise GERD - peut à long terme aboutir sur des complications.

En savoir plus sur le diagnostic de GERD (RGO)

Consultez un médecin si l’un de ces cas s'applique à vous!

  • Vous soufrez de brûlures d’estomac plusieurs fois par semaine et les troubles ne disparaissent pas au bout d’une à deux semaines.
  • Les symptômes surviennent la nuit.
  • Vous avez des brûlures d’estomac accompagnées d’autres symptômes tels que douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen (surtout au niveau de l’estomac), des vomissements (sang), des problèmes de déglutition, une sensation de ballonnement, de la fièvre ou une perte de poids involontaire.
  • Vous soupçonnez un GERD (RGO)

En tant qu’alternative à une visite médicale, vous pouvez également avoir recours à un conseil téléphonique ou à une vidéo-consultation, p.ex. par le biais de eeDoctors: le premier cabinet médical virtuel pour les smartphones. Certaines assurances proposent également un premier conseil médical par téléphone ou bien acceptent de le rembourser. L’avantage est de vous permettre de consulter au moment que vous choisirez et (presque) partout où vous vous trouviez.

Ici, plus de détails sur les eeDdoctors

Jeune homme aux cheveux ébouriffés, couché sans pouvoir dormir sur le côté, avec son visage posé sur ses bras recroquevillés

Voici comment le médecin procède à l'examen

Le médecin évalue les symptômes cliniques, les antécédents du patient et la réponse aux médicaments. La difficulté d’un diagnostic de reflux est que parfois la maladie survient en partie sans aucun symptôme.

L’une des premières démarches d’un diagnostic précis de reflux persistant est la gastroscopie. La présence de la maladie est prouvée lorsqu’une inflammation ou une modification de la muqueuse à la surface de l'œsophage est constatée. La pH-métrie est une autre possibilité de diagnostic. Elle consiste à mesurer l'acidité présente dans l'œsophage durant 24 heures.

Quand est-il raisonnable d’effectuer une gastroscopie?

Ce n’est qu’en effectuant une gastroscopie qu'il est possible d’exclure ou de détecter une maladie de l'œsophage ou de l’estomac. Celle-ci est recommandée lorsqu’après avoir pris des médicaments pendant deux semaines, vous avez toujours des troubles de reflux ou lorsque ceux-ci sont accompagnés de signaux d'alarmes tels que fièvre, troubles de la déglutition, anémie ou perte de poids. Les personnes affectées devraient envisager une gastroscopie à partir de 50 ans, même si aucun autre symptôme n'accompagne les troubles de reflux.

Nous utilisons des cookies pour collecter des statistiques web qui nous aident à améliorer notre site web. Nous n’enregistrons pas de données personnelles.

Lire la suite